Le Nantec

Gigi

Bronze
H 31 cm

Planète

Bronze
H 60 cm

La Naissance d’Omphaline

Bronze
H 240 cm

Illusion

Bronze
H 220 cm

Petite Esclave II

Bronze
H 64 cm

L’ange Exterminateur

Bronze
H 123 cm

Grande Odalisque

Bronze
185*50*47 cm

Gladys

Bronze
H 45 cm

Ecume

Bronze
H 42 cm

Adèle

Bronze
H 30 cm

L’Ecuyère

Bronze
H 82 cm

L’Archange

Bronze
H 123 cm

Annabelle

Bronze
H 46 cm

Marie-Bénédicte

Bronze
H 48 cm

Estrelle

Bronze
H 31 cm

Torse Ailé H

Bronze
H 61 cm

Poor Little Girl

Bronze
H 42 cm

Eclipse II

Bronze
H 44 cm

L’Impertinente

Bronze
H 36 cm

Heidi

Bronze
H 43 cm

Petit Torse

Bronze
H 32 cm

La Rebelle

Bronze
H 80 cm

Torse Ailé F

Bronze
H 70 cm

Cheyenne

Bronze
H31 cm

Erika

Bronze
H37 cm


BIOGRAPHIE

Jacques LE NANTEC dessine depuis sa petite enfance. À treize ans, il restaure une statuette brisée et se découvre une passion pour la sculpture.

Cependant, aucune école d’Art n’existe encore à Chambéry, où son père, militaire, vient d’être affecté. Avec de la terre à poterie, il va donc s’initier seul à la sculpture, dans un petit local prêté par la Maison des Jeunes.

En 1959, Jacques LE NANTEC  accède à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

Pour vivre et financer ses sculptures, il est tour à tour décorateur, dessinateur de bandes dessinées (journal Spirou) et modeleur de figures de cire.

Autodidacte, il persiste et signe, continuant d’étudier l’anatomie… Celle, bien sûr, que révèlent les femmes du temps présent, bien éloignée des « académies » d’antan.

Expositions et distinctions

Aujourd’hui la réputation de Jacques LE NANTEC n’est plus à faire. Considéré comme l’un des plus grands sculpteurs de notre temps, il se partage entre l’Asie et l’Europe et continue toujours à créer de nouvelles œuvres. Véritable ode au corps féminin et à la volupté impérieuse de ses muses. Jacques Le NANTEC fait partie des artistes permanents de la Galerie MANER.

000